6 oct. 2011

L'homme en blanc

Un employé est mort Jeudi à Fukushima. On ne sait pas de quoi mais, d'office, les radiations ont été écartées.
ça fait trois fois quand même depuis le début de la cata.
http://www.liberation.fr/sciences/01012364123-fukushima-un-employe-est-mort-subitement-pas-a-cause-des-radiations
Pour ce qui est des doses de radiations qu'il a reçu, comment faire confiance? Surtout après l'intervention de l'homme en blanc. Vous vous souvenez de lui? Cet homme dans sa combinaison qui s'était posté face à la caméra Tepco sur le site de Fukushima et s'adressait à tous les visionneurs en pointant le doigt. Ex-SKF a traduit en anglais les explications de cet employé:
http://ex-skf.blogspot.com/2011/10/fuku-i-worker-who-pointed-finger-at.html
En gros, il confirme ce que l'on soupçonnait fortement. De la sous-traitance en cascade, les Yakusas qui fournissent de la main d'oeuvre bon marché et non qualifiée sans contrat de travail, des situations précaires, voire dramatiques, un suivi médical à la louche, quand il a lieu. Des rapports qui s'édulcorent en remontant les voies hiérarchiques et les couches de sous-traitances,  des responsables qui falsifient des documents (exemple de son chef qui modifie à 6 heures le temps de repos qu'il a pris alors qu'il venait d'inscrire 4 heures). Et le danger de voir se produire un autre accident par l'accumulation de ces  conditions déplorables.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire